Quantcast

Alter ego les reseaux sociaux

 

FacebookTwitterInstagramLinkedinNotre Blog SkyrockYouTubeSnapchat

Banniere 01 logo asso 1

AdherezPodcasts Emissions

ARCHIVES 2020

Communiqué Association Equality 29 Octobre 2020

Réaction de notre association

par rapport à l'allocution de Mr Macron du 28 Octobre 2020

 

Notre association Equality est interpelée par un extrait du discours du Président Macron lors de son allocution du 28 octobre 2020.

La Voici : "Jamais nous ne laisserons mourir des centaines de milliers de nos concitoyens. Ce ne sont pas nos valeurs. Ça n'est pas non plus notre intérêt."

 

Le gouvernement actuel qui chaque semaine nous donne des chiffres sur le COVID-19 et qui pousse à prendre des décisions radicales sur le plan national, notre association souhaite leur répondre en leur rappelant d’autres chiffres et d’autres points importants qu’il ne faut pas mettre de côté, et qui vont s’aggraver.

N’ayons pas peur de le dire, il y aura certes une baisse des contaminations du COVID-19 grâce au reconfinement mais en échange Il y aura une augmentation de morts dans d’autres domaines à cause de ce même reconfinement (augmentation des suicides, augmentation des violences, augmentation des faillites entre autres). Et pour ça aussi ! La France a cette même responsabilité et le devoir de ne pas les laisser mourir.

 

Notre association tient à rappeler ceci :

Chiffres en 2019, En France :

- 146 femmes et 27 hommes sont tués par leur conjoint et ex compagnon en 2019

- Chaque année 220.000 femmes sont victimes de violences. 3 femmes sur 4 sont victimes de violences répétées

- Dans le domaine des LGBT, 28% des actes homophobes et transphobes dénoncés en 2019 sont des violences physiques. Ces victimes sont souvent des hommes, mais surtout des jeunes (62% ont moins de 35 ans)

- En France on compte chaque année près de 9000 décès par suicide, en précisant que la France est le pays le plus touché en Europe par le taux de suicide. Les jeunes sont les plus concernés par le suicide.

- 5% de la population Française déclarent avoir pensé à se suicider, et 7% ont déclaré avoir fait une tentative de suicide au cours de leur vie.

- On estime en France que près de 20% de la population Française (qui ont plus de 15 ans) vivent seules, soit environ 10 millions de personnes. Les séniors sont les plus touchés. En sachant d’autre part que le chiffre des familles monoparentales a aussi augmenté ces dernières années. Les autres causes de ce chiffre sont souvent liés à l’instabilité des couples ou encore l’allongement de la jeunesse.

- En 2019, il a été recensé qu’il y a eu 9,3 millions de Français qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Dont 30% d’entre eux vivent dans un logement précaire. Beaucoup d’entre eux sont obligés de se retourner vers les structures associatives (Restos du Cœur, Secours Catholique etc …) afin de pouvoir survivre et pouvoir manger.

- Chaque année on compte environ 200.000 sans abris en France. Mais plus triste encore, près de 500 SDF meurent chaque année dans les rues.

- En 2019, le chômage en France s’est établi à 8,7% de la population active. Beaucoup ont du mal à retrouver un emploi.

- En 2019, 2,15 millions de Français en France Métropolitaine touchent le RSA (66% d’entre eux touchent uniquement le RSA Socle). Toutefois il faut rappeler que le RSA Socle n’est pas versé aux jeunes entre 18 et 25 ans qui eux vivent lourdement dans la précarité. 44% des bénéficiaires du RSA n’ont pas les moyens de manger de la viande tous les 2 jours, et 33% déclarent être en restriction d’activité. Beaucoup de bénéficiaires déclarent même qu’ils n’arrivent pas à finir les mois (parfois même à vivre normalement dès le milieu du mois) ni à payer l’intégralité de leurs factures.

- Environ 12 millions de Français sont touchés par un handicap (dont beaucoup sont invisibles). Et on compte 1.130.000 bénéficiaires de l’allocation adulte handicapée. Parmi ces bénéficiaires, beaucoup sont en situation d’incapacité de travailler.

- Chaque année il est estimé qu’il y a environ 380.000 nouveaux cas de cancer, et qu’environ 150000 personnes décèdent d’un cancer (en 2019 ce chiffre est monté à 157000).

- En France il est souvent estimé que chaque année la grippe tue en moyenne 12.000 personnes (un chiffre en baisse a été malgré tout signifié en 2019, plutôt vers les 8.000)

 

Quelques Chiffres par rapport au premier confinement entre mars et mai 2020 :

- Il est déclaré qu'une augmentation de l’anxiété est recensée chez certaines personnes. Le nombre d’acheteurs d’anxiolytiques a augmenté de 20% par rapport à la normale. Et on estime qu’il y a 22% de consommation de plus en somnifères et antidépresseurs. En période de confinement, les Français ont donc tendance à augmenter leur dose.

- Il est aussi déclaré par certains Français que l’ennui tue et peut engendrer des pratiques addictives. D’autre part 55% des Français déclarent manquer de repères mais aussi leurs habitudes pendant le confinement.

- 5,5 millions de Français ont déclaré boire plus d’alcool, 27 % des Français ont déclaré fumer plus que d’habitude, et 27% des Français ont déclaré manger plus que d’habitude, pendant la période de confinement.

- Le premier confinement a eu des séquelles chez les enfants dont la santé mentale a beaucoup été impactée. Sans école, les enfants auraient déclaré avoir peur, et vivre en insécurité. Le risque de forte dépression voir de suicide existe aussi chez les enfants. D’autre part, il est déclaré que le confinement aurait empiré certaines relations parents-enfants

- Il a été recensé une hausse de 36% de plaintes pour violences conjugales, pendant la période du confinement. Le chiffre des féminicides est passé à tous les 4,2 ou 4,4 jours au lieu d'un tous les trois jours ou deux jours et demi

- Il est déclaré clairement que le confinement augmente le risque de suicide. Les psychologues et les bénévoles sont sans appel : il y a une forte augmentation des appels durant le confinement. Les faillites et les pertes d’emploi ainsi que la solitude et l’isolement renforcés sont les causes qui ressortent le plus souvent. Une hospitalisation par la suite entrainerait par-dessus des effets dommageables pour les plus fragiles.

 

Quelques données et prévisions après ce premier confinement

- En juin 2020, le ministre de l’Économie et des finances, Bruno Le Maire prédisait « une vague de faillites, une vague de difficultés sur le front de l’emploi très violente » à venir. Il a aussi évoqué la suppression de 800 000 emplois, et un chiffre du chômage qui devrait atteindre les 10% pour cette année. (Des chiffres qui vont évidemment se confirmer voir même s’aggraver avec la deuxième vague actuelle du Covid-19)

- Selon les premiers chiffres en juillet 2020, il y aurait une prévision de croissance de 25% de défaillances d’entreprises à cause de la crise sanitaire du COVID-19. Un chiffre qui va s’amplifier avec la deuxième vague, et le reconfinement de novembre 2020.

- 81% des entreprises déclarent accuser une perte de chiffre d’affaires pendant cette crise. Les plus touchés sont évidemment les commerces qui ont parlé de difficulté de trésorerie, mais aussi qui ont du faire face à des baisses d’effectifs. N’oublions pas les restaurants, les bars, et les boites de nuit qui sont sérieusement touchés par les fermetures exigées par le gouvernement, et dont beaucoup déposeront le bilan contre leur volonté

- Au 28 octobre 2020, nous recensons en France près de 1,2 millions de cas du COVID-19 et plus de 35000 décès depuis le début de la pandémie (dont 80% des décès concernent les plus de 65 ans). Beaucoup de Français n’hésitent pas à dénoncer que le COVID-19 tue moins que d’autres maladies graves ou encore les accidents de la route. En effet si l’on compare les statistiques par jour en France, le cancer fait plus de morts en moyenne par jour que le COVID-19.

 

Et maintenant ? Que nous prépare désormais ce nouveau confinement de novembre 2020 ?

Malgré une souplesse par rapport au premier confinement, il faudra s’attendre à des chiffres qui vont encore s’aggraver et empirer.

Monsieur Le président, lorsque vous annoncez ouvertement aux Français que vous voulez empêcher de faire d'autres centaines de milliers de morts. Sachez qu'en enclenchant un deuxième confinement, vous baisserez certes les cas de contaminations du COVID-19 mais vous allez faire mourir deux fois plus à coté des entreprises et des personnes qui ne supporteront pas économiquement et psychologiquement ce nouveau confinement (un retour au confinement pour la deuxième fois aura un impact grave pour certains, après le choc et le traumatisme subi en mars dernier, et qui ont eu du mal à s’en remettre pendant le déconfinement). Ces chiffres ici qui vont augmenter et dont vous serez le responsable. Vous ne pourrez pas tenir votre promesse de protéger tous les Français, c’est impossible.

Nous réclamons en même temps au gouvernement une protection absolue envers les personnes vulnérables, autant sur le plan psychologique que sur le plan humain. Notre association a une pensée particulière aux personnes seules, qui n’ont aucun soutien familial et amical afin de surmonter cette nouvelle épreuve

 

Communiqué Association Equality 10 Octobre 2020

"Crise Sanitaire" ne veut pas dire "arret des combats"

Le virus est toujours là mais le combat continue.

Comme vous le savez, les membres de notre association ont pris la décision d'arreter toute activité sur le terrain, y compris nos permanences physiques depuis mai 2020 pour une durée illimitée (uniquement en raison de la crise sanitaire que nous traversons tous ensemble).

Cela ne veut pas dire que l'intégralité de nos activités sont suspendues. Nous continuons pendant la crise sanitaire à accompagner et aider les victimes de discriminations, mais également d'injures ou de violences.

Lors de notre AG qui a eu lieu le 10 octobre 2020, nous avons décidé de continuer à rester en contact avec les victimes, par le moyen de teletravail, le temps que la crise s'apaise.

Par conséquent nous avons mis en place un email dédié exclusivement aux victimes qui souhaitent joindre notre association. Les victimes peuvent nous joindre sur l'email suivant : conseils.equality@gmail.com. Un conseiller vous répondra selon la demande, et vous fournira en retour les renseignements necessaires

Notre telephone et notre email principal sont désormais uniquement reservés pour divers renseignements sur le fonctionnement general de notre association.

Nous ne savons pas à l'heure actuelle quand nous reprendrons toutes nos activités habituelles, notre association (qui va bien et ne rencontre aucune difficulté) préfère privilégier la santé d'autrui en priorité. Nous ne devons pas plaisanter avec ce virus, la protection des citoyens est primordiale et passe avant nos activités.

Notre association Equality a une pensée particulière pour toutes les personnes vivant des difficultés financières, professionnelles, et psychologiques à cause de cette crise. Nous partageons vos souffrances, et nous vous transmettons nos ondes positives pour tenir le coup.

Nous reviendrons, soyez rassurés

Date de dernière mise à jour : 16/02/2021